Comme socle de base de la société, la famille est le principal lieu d’épanouissement et de solidarité, aussi je veux que les parents soient les 1ers éducateurs de leurs enfants. L’école doit soutenir les parents dans ce rôle en étant le lieu de la transmission et de l’apprentissage des savoirs fondamentaux et de nos valeurs communes.

Pour ce faire, je veux remettre une véritable politique familiale au cœur de notre projet afin que la France retrouve une dynamique démographique vitale pour son avenir.

En matière d’éducation, je veux que l’école se recentre sur ses missions de transmissions et d’apprentissage de la lecture de l’écriture et du calcul, sans oublier de réinscrire le roman national au cœur de l’enseignement de l’histoire.

Mes priorités

  • Soutenir et encourager les parents dans leur rôle éducatif
  • Rendre universelles les allocations familiales, arrêter le matraquage fiscal en limitant le taux d’impôts à 35% et supprimer l’ISF
  • Supprimer l’autorisation d’adoption pour les couples de même sexe.
  • Respecter la dignité de la personne humaine et refuser la marchandisation du corps humain en s’opposant à la légalisation de l’Euthanasie, de la PMA et des Mères porteuses (GPA)
  • Favoriser le maintien à domicile pour les personnes âgées et supprimer les charges sociales pour l’emploi d’aides à domiciles.
  • Créer un statut pour les aidants familiaux en activité professionnelle
  • Donner plus de liberté et d’autonomie pédagogique aux enseignants (les évaluer sur les résultats), permettre aux directeurs d’écoles de recruter leurs enseignants
  • Mettre fin à la carte scolaire pour permettre aux parents une véritable liberté de choix de l’école pour leurs enfants.
  • Supprimer la réforme des rythmes scolaires qui ne favorise pas l’acquisition des savoirs fondamentaux, fatigue les enfants et coute très cher aux communes.
  • Réinscrire le roman national au cœur de l’enseignement de l’histoire
  • Lutter contre le décrochage scolaire en permettant l’apprentissage dès 14 ans.